Posts in Category: Dernières actualités –

Soirée de remise du Prix de Flore 2021

Revivez en images et en vidéo la soirée du 4 novembre 2021, au Café de Flore à Paris, qui a couronné Abel Quentin, lauréat du Prix de Flore 2021 pour « Le Voyant d’Étampes ».

 

© Jean Picon

© Buffalo Corp

© Jérome Dominé

Prix de Flore 2021

Le Prix de Flore 2021 a été décerné au premier tour à Abel Quentin pour son roman « Le voyant d’Étampes » (Éditions de L’Observatoire) par 8 voix contre 4 à « Mon mari » de Maud Ventura ( L’Iconoclaste ).

Abel Quentin est avocat, « Le voyant d’Étampes » est son deuxième roman. Il décrit à travers son personnage d’intellectuel et dandy, désœuvré et mélancolique les thèmes du choc des générations et de la cancel culture . Il succède à Thibault de Montaigu et rejoint un palmarès exigeant où figurent notamment Michel Houellebecq, Aurélien Bellanger, Tristan Garcia, Virginie Despentes, Christine Angot ou Amélie Nothomb.

Fondé en 1994 par Carole Chrétiennot et Frédéric Beigbeder, ce prix récompense depuis sa création un jeune auteur audacieux au talent prometteur qui reçoit un chèque de 6150 euros et le droit de consommer pendant un an chaque jour du Pouilly-fumé dans un verre gravé à son nom. Françoise Sagan avait été la marraine de la première édition.

Le Jury est composé de Frédéric Beigbeder, Jacques Braunstein, Manuel Carcassonne, Carole Chrétiennot, Michèle Fitoussi, François Reynaert, Jean-Pierre Saccani, Bertrand de Saint-Vincent, Christophe Tison, Philippe Vandel, Arnaud Viviant .

Prix de Flore 2021 : deuxième sélection

Le jury du Prix de Flore, dont la remise aura lieu le 4 novembre, s’est réuni le 8 octobre dernier au Café de Flore pour élaborer sa deuxième sélection, comportant six titres, dont trois premiers romans.

Prix de Flore 2021 : première sélection

Le jury du Prix de Flore s’est réuni jeudi 9 septembre au Café de Flore pour élaborer sa première sélection de neuf titres.
Grande couronne de Salomé Kiner (Éditions Christian Bourgois)
Wonder Landes de Alexandre Labruffe (Éditions Verticales)
Son fils de Justine Lévy (Editions Stock)
Ne t’arrête pas de courir de Mathieu Palin (Éditions de L’Iconoclaste)
Mobylette de Frédéric Ploussard (Éditions Héloïse d’Ormesson)
Feu de Maria Pourchet (Fayard)
Le voyant d’Etampes de Abel Quentin (Éditions de l’Observatoire)
Mon mari de Maud Ventura (Éditions de L’Iconoclaste)
L’Arche de mésalliance de Marin de Viry (Éditions du Rocher)
La deuxième sélection sera annoncée le 8 octobre et le prix sera décerné le 4 novembre.
Le jury est présidé par Frédéric Beigbeder et est composé de Jacques Braunstein,  Manuel Carcassonne, Carole Chrétiennot, Michèle Fitoussi, Jean-René Van der Plaetsen, François Reynaert, Jean-Pierre Saccani, Bertrand De Saint Vincent, Christophe Tison, Philippe Vandel, Arnaud Viviant.
Le Prix de Flore, fondé en mai 1994 par Frédéric Beigbeder et Carole Chrétiennot, autour d’une des tables du Flore, dans le but de couronner un auteur au talent « prometteur ». Les critères de sélection étant l’originalité, la modernité, la jeunesse. Le jury se distingue par son indépendance, sa liberté, son insolence. Le lauréat reçoit un chèque de 6100 euros ainsi qu’un verre de Pouilly gravé à son nom, à consommer sans modération durant une année au Flore.

 

Prix de Flore 2020

Dans la perspective de la réouverture prochaine des librairies, et afin de donner toute sa chance au livre primé, les jurés du Prix de Flore ont décidé de le décerner aujourd’hui mercredi 25 novembre. Pour ne pas rompre avec sa tradition de Prix littéraire le plus festif de Paris, il sera remis au lauréat au cours d’un dîner dès que la situation sanitaire le permettra.

La Grâce de Thibault de Montaigu (Plon) remporte le 26 ème Prix de Flore au premier tour par 7 voix contre 3 à La Trajectoire des confettis de Marie-Ève Thuot (Éditions du Sous-Sol) et une à Un Hiver à Wuhan de Alexandre Labruffe (Verticales).

Thibault de Montaigu est né en 1978. Il est écrivain et journaliste. La Grâce est son sixième roman. Il succède à Sofia Aouine qui l’avait obtenu en 2019 pour Rhapsodie des oubliés (La Martinière).

Le Prix de Flore a été créé en 1994 à l’initiative de Frédéric Beigbeder et Carole Chrétiennot pour renouer avec l’histoire littéraire du Café de Flore et distinguer de jeunes auteurs prometteurs, au talent insolent et original. Il est doté de 6150 euros, et donne droit tout au long de l’année à un verre de Pouilly-fumé gravé au nom du lauréat. Le jury masqué est composé de Frédéric Beigbeder, Jacques Braunstein, Manuel Carcassonne, Carole Chrétiennot, Michèle Fitoussi, Jean-René Van der Plaetsen, François Reynaert, Jean-Pierre Saccani, Bertrand de Saint-Vincent, Christophe Tison, Philippe Vandel, Arnaud Viviant.

Avec l’aimable participation de la Maison Louis Roederer

Annonce du Prix de Flore 2020

Par solidarité avec la fermeture des librairies, le jury du Prix de Flore a décidé d’en reporter sine die sa proclamation initialement prévue le 5 novembre.

Prix de Flore 2020 : deuxième sélection

Le jury du Prix de Flore s’est réuni mardi 13 octobre 2020 au Café de Flore afin d’établir sa seconde sélection. Le prix sera remis le 5 novembre 2020.

Cinq dans tes yeux d’Hadrien Bels (Éditions de L’Iconoclaste)
Un hiver à Wuhan de Alexandre Labruffe (Éditions Verticales)
La grâce de Thibault de Montaigu (Éditions Plon)
Sept gingembres de Christophe Perruchas (Éditions du Rouergue)
La trajectoire des confettis de Marie-Eve Thuot (Éditions du sous-sol)

Deuxième liste : la délibération du jury repoussée

Information du jeudi 8 octobre 2020
La réunion de délibération du jury du Prix de Flore ne pourra pas avoir lieu comme prévu, ce soir, jeudi 8 octobre. Elle est repoussée à une date ultérieure. Nous vous communiquerons la deuxième liste de cette édition 2020 dans les meilleurs délais.

Prix de Flore 2020 : première sélection

Le jury du Prix de Flore a établi sa première sélection le 3 septembre 2020 au Café de Flore. Elle comporte dix titres. La deuxième liste sera annoncée le 9 octobre 2020.

Cinq dans tes yeux d’Hadrien Bels (L’Iconoclaste)
Le petit polémiste d’Ilan Duran Cohen (Actes Sud)
Le fumoir de Marius Jauffret (Anne Carrière)
Liv Maria de Julia Kerninon (L’Iconoclaste )
Un hiver à Wuhan de Alexandre Labruffe (Verticales)
Chavirer de Lola Lafon (Actes Sud)
Notre dernière sauvagerie d’Eloïse Lièvre (Fayard)
La grâce de Thibault de Montaigu (Plon)
Sept gingembres de Christophe Perruchas (Editions du Rouergue)
La trajectoire des confettis de Marie-Eve Thuot (Editions du Sous-Sol)

Le jury est présidé par Frédéric Beigbeder et est composé de Jacques Braunstein, Manuel Carcassonne, Carole Chrétiennot, Michèle Fitoussi, Jean-René Van Der Plaetsen, François Reynaert, Jean-Pierre Saccani, Bertrand de Saint-Vincent, Christophe Tison, Philippe Vandel, Arnaud Viviant. Le Prix de Flore, fondé en mai 1994 par Frédéric Beigbeder et Carole Chrétiennot, autour d’une des tables du Flore, dans le but de couronner un auteur au talent « prometteur ». Les critères de sélection étant l’originalité, la modernité, la jeunesse. Le jury se distingue par son indépendance, sa liberté, son insolence. C’est au mois de novembre que le Prix est remis lors d’une soirée au Café de Flore. Le lauréat reçoit un chèque de 6100 euros ainsi qu’un verre de Pouilly gravé à son nom, à consommer sans modération durant une année au Flore.

Soirée de remise du Prix de Flore 2019

Le Prix de Flore 2019 a été attribué à Sofia Aouine pour son premier roman, Rhapsodie des oubliés, publié aux éditions de la Martinière. Retour sur la remise du Prix, au Café de Flore, à Paris, le 12 novembre 2019.

  • 2019
  • 2019
  • 2019
  • 2019
  • 2019
  • 2019
  • 2019
  • 2019
  • 2019
  • 2019
  • 2019
  • 2019
  • 2019
  • 2019
  • 2019